Téléphone sonne en post-prod

janvier 2010

Pour "Ring a Ding Ding", un court-métrage réa­lisé par Valérie Flores, il y eu un grand nombre d’effets à réa­li­ser en post-pro­duc­tion. Parfois, cela était pour la raison qu’ils étaient impos­si­bles à réa­li­ser lors du tour­nage, par­fois pour cor­ri­ger des erreurs de tour­nage, mais aussi et sur­tout pour amé­lio­rer le film.

Le film a été tourné en 4k (4096 par 2048 pixels) avec des camé­ras RED One. La qua­lité des effets devait être au niveau.

Pour ce plan, la pro­blé­ma­ti­que était d’allu­mer le téléphne car le per­son­nage le saisit, décro­che puis passe le téléphne à sa supé­rieure. On voit clai­re­ment sur le plan d’ori­gine qu’avec le télé­phone éteint, même avec des brui­ta­ges ajou­tés, la scène ne fonc­tion­ne­rait pas dans ce contexte :

Pour donner l’impres­sion que le télé­phone por­ta­ble sonne, il a fallu recréer et lui placer un écran bleuté, ainsi qu’un cercle lumi­neux en rota­tion qui change de cou­leurs au cours du temps. On le voit ainsi sur d’autres plans du film. Il se doit d’être "rac­cord", qu’il soit iden­ti­que au même télé­phone sur les autres plans du film, sinon, le spec­ta­teur pour­rait douter que c’est le même télé­phone por­ta­ble.

Le voici sur un autre plan du flim (d’ailleurs, sur cette image le télé­phone a été inté­gra­le­ment ajouté en post-pro­duc­tion, mais pas­sons.

Initialement, j’ai pu dis­po­ser d’une ver­sion basse-défi­ni­tion (512 par 256 pixels) des plans à tru­quer. Ils étaient dif­fi­ci­le­ment exploi­ta­bles pour y ajou­ter des effets. La ver­sion en très haute défi­ni­tion (4096 par 2048 pixels) a rapi­de­ment été dis­po­ni­ble. Il était entendu que le format défi­ni­tif du film serait de 2048 par 1024 pixels. Le mieux était de tra­vailler sur la ver­sion avec la défi­ni­tion maxi­male, quitte à mettre à genous la sta­tion de tra­vail !

Ainsi, j’ai fiat du "tra­cking" sur le télé­phone. Le tra­cking consiste à choi­sir une zone de pixels à fort contraste sur l’image pour qu’un outil puisse suivre fidè­le­ment ses mou­ve­ments. Grâce à cette tech­ni­que, le tra­cker suit exac­te­ment les mou­ve­ments de l’objet observé. Selon les besoins, on peu uti­li­ser un, deux ou trois tra­ckers sur des éléments dif­fé­rents de l’image si l’on veut que l’outil mémo­rise les effets de rota­tion et/ou de pers­pec­tive dans la zone suivie. Quand on sait qu’un plan sera truqué, on place des mar­queurs très visi­bles pen­dant le tour­nage, qui seront ensuite mas­qués en post-pro­duc­tion. Ceci n’a pas été prévu lors du tour­nage. Ainsi, le tra­cking auto­ma­ti­que a été dif­fi­cile à cause du trop faible contraste sur le télé­phone por­ta­ble. Comme les donées de tra­cking sont indé­pen­dants de la couche affi­chée, il a été pos­si­ble d’aug­men­ter à l’extrême le contraste de l’image pour faci­li­ter la sen­si­bi­lité du tra­cker. Evidemment, les image "nor­ma­les" on été inter­ca­lées par dessus pour que la ver­sion sur-contras­tée ne soit pas visi­ble comme résul­tat. Comme les mou­ve­ments n’étaient tou­jours pas par­fait, il a fallu retou­cher la courbe d’ani­ma­tion par la suite.

L’écran et le cercle ont été asso­ciés au mou­ve­ment du tra­cker qu’ils sui­vent exac­te­ment au cours du temps. Sur ce genre de plan, comme le télé­phone et la main sont les prin­ci­paux éléments en mou­ve­ment, s’il y a un déca­lage entre le dépla­ce­ment du télé­phone et l’écran, c’est immé­dia­te­ment repé­ra­ble. Les dépla­ce­ments et l’incli­nai­sont ont été ajus­tés. Ensuite, la com­po­si­tion a été rendu puis jouée à vitesse nor­male pour ana­ly­ser les défauts. Cette tâche a été répé­tée de nom­breu­ses fois pour fiare des ajus­te­ments, tordre l’écran (et le cercle) ainsi que les cacher lorsqu’ils sont masqué par la main. Ceci jusqu’à ce que tous les mou­ve­ments ajou­tés soient impec­ca­ble­ment iden­ti­ques, même avec un agran­dis­se­ment. Rappelons que le film est conçu pour être pro­jeté sur un grand écran de cinéma !

Pour finir, il faut addi­tion­ner du grain aux éléments ajou­tés, de pré­fé­rence qui cor­res­ponde à la ver­sion étalonnée du plan.

Voici le film en entier : "Ring a Ding Ding" (de Valérie Flores, 2012). Le plan que nous avons expli­qué est à 13’55".

Dans la même rubrique

Voici un trucage qui représente une action virtuellement impossible. Remettre un élément qui était flou, hors de la zone de focus de l’objectif de la caméra, net ! Évidemment, cet...
Ce plan a été particulièrement hardu à réaliser. On ne se douterait de rien en regardant sa version truquée (ci-dessus), et pourtant... La vitre du passager avant-droite n’était pas...
Toujours pour le court-métrage "Ring a Ding Ding" de Valérie Flores, un grand nombre de plans mettant en scène la bague, il était nécessaire de la mettre en valeur. Certaines...
Voilà un modeste projet où j’ai un peu mis en scène des morceaux de film. C’était à l’origine tiré d’une série de poses pour une séance photographique. Elles ont été assemblées en...
Ce projet est né d’une volonté d’expérimenter différents aspects du logiciel 3D. Pour le coup, j’ai trouvé intéressant de montrer des tests relativement peu concluants, d’assumer et...
Le réalistateur du court-métrage Toxic voulait ajouter une animation avec des aiguilles qui se plantaient à l’écran pour afficher les lettres du titre au moment del’apparition à...
Sur ce plan du court-métrage Toxic, c’est la seule fois où on aperçoit le visage du tortionnaire. Comme on est dans un univers onirique, où on se demande si c’est l’imagination du...
Toujours pour le court-métrage "Toxic" de Jopo (produit par FunkU Reprazent en 2007), ce plan nécessitait de matérialiser les ondes sonnores. Dans l’histoire, la tête du...
Explorons une série d’effets visuels pour un court-métrage : "Toxic", réalisé en 2007 par "Jopo" pour Funk U Reprezent. Le film a été tourné en pellicule puis monté en numérique. Il...
Voici un projet de court-métrage sur le Skate-board. Nous allons nous arrêter sur des techniques pour "vieillir" un plan, mais le montage du film est également intéressant pour...
Voilà un petit projet pour le titre d’une vidéo de skate : "T’inquiète", réalisée en 2007 par Darktone. Il s’agissait de créer une mer de nuages, qu’il n’avait pas été possible de...
Les plans avec la mer en gros plan ont constitué le plus gros travail dans ce projet d’animations médiévales. L’atmosphère du ciel a nécessité des nuages volumétriques animés et...
Cette scène a été développée dans le cadre du projet de jeu vidéo médiéval sur DVD, comme le précédent article. Cette fois-ci, le système de particules a été poussé un peu pllus loin...
Dans le cadre d’un projet de jeu vidéo sur DVD ayant pour thème le jeu de rôle médiéval, une bibliothèque de plans a été réalisé en 3D. Plusieurs outils ont été développés pour servir...
Dans le cadre du projet d’animation du véhicule à voile sur la mer, voici la création de personnages en 3D, avec rig pour l’animation, vêtements en "cloth simulation" et fourrure......
Le projet que voici est une expérimentation technique. Il s’agit de simuler un bateau. Pour réduire le champ d’application, ce ne fut pas un bateau qui vogue sur l’eau (une...
Voici un petit projet pour une compagnie ferroviaire (la SNCF). Il s’agissait de réorganiser les ateliers de manière plus ergonomique, pour permettre aux ouviers de mieux gérer...
Un ami voulait monter un programme de télévision anglaise. Il lui fallait une séquence de présentation, et éventuellement un habillage pour les décors (il désirait filmer sur...
Toujours dans le cadre de ma formation universitaire, j’ai réalisé un projet pour le cours de compositing. Il fallait mixer plusieurs sources d’images animées (vidéo, 3D,...
Toujours dans le cadre universitaire, un projet de groupe a été proposé. Le sujet imposé était de réaliser une animation totalement en 3D (avec Softimage XSI) Ce fut l’opportunité...
Humpty Dumpty sat on a wall, Humpty Dumpty had a great fall, All the king’s horses ans all the king’s men, Couldn’t put him back together. Ce projet, en cours...
Ayant délaissé quelques temps la création numérique, me voilà à faire des projets universitaires en 3D (pour une formation technique, pas prioritairement artistique). La première...
Après avoir abandonné mon vieux Mac et le fidèle logiciel 3D, me voilà à expérimenter avec Blender (un logiciel gratuit qui tenait sur une seule disquette !) sur mon premier modèle...
Voilà un projet d’architecture et d’animation de personnages. J’ai tout d’abord réalisé un stade de manière assez simple (un profil révolutionné autour d’un axe vertical). Cette...
Le film "Jurassic Park" (de Steven Spielberg en 1993) avait marqué les esprits. C’était le premier film qui mettait en scène des animaux entièrement de synthèse. Pour...
Voilà de nouveau un film qui inspire une expérimentation technique : recréer une surface d’océan. A cette époque, c’était une tâche des plus compliquée pour les professionnels du...
Vous l’aurez deviné, ce projet était une copie d’une scène d’un film connu pour ses effets spéciaux. Le but était de recréer une image proche, travaillant l’éclairage intérieur et...
Voici venu le temps de tester les logiciels de paysage. Après quelques essais avec des générateurs de fractales, j’ai utilisé la première version de Bryce pour réaliser une paysage...
Cette image, entièrement en 3D représentait un projet avec beaucoup d’élements différents. Le but de l’exercice résidait dans les textures. Les bâtiments sont simples, mais les...
Voilà la plus vieille image que j’ai conservée. Il s’agit de la reproduction d’une scène du film Star Wars (probablement le Retour du Jedi) Elle date des années 90 quand...
J’ai commencé l’infographie à l’âge de 12 ans sur un vieux Macintosh de bureau. On m’a procuré Photoshop 3 avec sa documentation papier que j’ai dévorée en quelques semaines avant le...

Archives

février